asturies.com
Sierra del Aramo

Sierra del Aramo

Route à travers un «paysage protégé»

Sierra del Aramo
  • Sierra del Aramo
  • Sierra del Aramo
  • Sierra del Aramo
  • Sierra del Aramo
  • Sierra del Aramo
  • Sierra del Aramo
  • Sierra del Aramo
  • Sierra del Aramo

Route à travers un «paysage protégé»

Le relief net de l'Aramo contraste avec le contour lisse des dents de sagesse qui l'entourent. Sur le versant ouest, les hauteurs des pics descendent vers la vallée par des avions à gradins, siège des morteras. Le versant est, connu sous le nom générique de La Cuesta de Riosa, constitue une barrière abrupte qui enjambe une forte dénivellation de plus de 1.300 XNUMX m. Sur elle se trouvent ses plus hauts sommets, tels que les Xistras (1.765 m.) Et le Gamoniteiru (1.791 XNUMX m.). Les deux délimitent les territoires de Riosa et Quirós.



Latitude: 43.1624985 Longueur: -5.9251337
Ouvrir l'emplacement dans Google Mapsicône de cartes Goole

Le sommet du pic Xistras, le point culminant du conseil de Riosa, est accessible avec une relative facilité en profitant de la route d'accès à Gamoniteiru, où se trouvent les antennes de télévision.

Pour commencer l'itinéraire, nous devons emprunter la piste qui part de la route A-230 entre Pola de Lena et Bárzana de Quirós (km. 10), au lieu dit Creusez la crête. De là, nous atteignons le collá del Fresno (1.225 m.), Où nous devons nous garer. Ensuite, nous faisons face au retour qui va sinueusement au Gamoniteiru.

À travers elle, nous continuons à marcher vers le sommet, traverser le colláu del Medio et les Retuertes, un lieu stratégique de l'Aramo où se trouvent les traces d'un site préhistorique. La piste complexe creusée dans la roche dans les contreforts est de La Bobia continue au-dessus de la Casa del Inglés et de Valdefresno. Nous arrivons ensuite à Los Llanos de Martín, une petite esplanade entre la vallée d'El Gatu et le pic Pozalón, d'un côté, et le pic Vega Llonga, de l'autre. Juste là, regardant les antennes de télévision, nous continuons à avancer sur la piste, qui est maintenant pavée, tandis que nous contemplons à notre gauche, sous un niveau inférieur, la vallée de Cubiellos et son abreuvoir. Plus tard nous avons atteint le col de Tresnona (1.710 m.) (5,7 km., En 1 h. 15 min.), Veste située sous les falaises sud du Gamoniteiru. Ici, nous empruntons un chemin qui monte à droite et continue vers le nord jusqu'à ce que nous passions le col. Ensuite, continuez à marquer avec de la peinture dans la même direction contournant les antennes le long de son versant nord jusqu'à ce qu'il émerge dans les Armitones mayá, large encoche située entre les pics Gamoniteiru et Xistras.

De ce lieu panoramique, l'itinéraire avance le long de la crête des montagnes en suivant les marques à couronner les crêtes du pic stratégique Xistras (1.765 min.) (6,5 km., En 2 h. Et 48 min.). Un univers d'horizons se fond dans cette tour de guet. Ensuite, nous continuons avec l'itinéraire prévu descente de la pente opposée du pic vers le lac Llazarandín, vu à l'horizon proche. La descente est rendue confortable par un vaste élevage de bétail. Les eaux de la lagune, qui est protégée par une clôture, alimentent l'auge pour le bétail. Sur son côté ouest, la vue panoramique est fermée par le profil du sommet de Santiago Peak, facilement accessible (1.692 8,4 m.) (3 km., En 45 heures et XNUMX min.).

Sierra del Aramo

Nous descendons maintenant vers Fondos de Vega, une belle bergerie avec un petit lagon et une cabane en pierre robuste. Nous le contournons et varions notre cap vers le sud pour entrer dans le labyrinthe karstique que les habitants appellent toyos. Ici, le chemin serpente à travers le lieu connu sous le nom de La Privá, sous le versant ouest du pic Santiago. Ensuite, nous remontons la colonne vertébrale du cimero, où il se trouve le lac de la grotte (1.555 m.) (10,7 km., En 4 h. Et 55 min.), Là où il y a aussi une fontaine. Nous sommes situés dans l'un des endroits les plus emblématiques de l'Aramo. Son paysage, avec une structure glaciaire claire, est abrité par la face nord de les sommets Gamoniteiru et Xistras.

Puis nous remontons quelques mètres pour suivre une piste de bétail qui, après des révoltes successives, surmonte l'éperon sud de l'Aramo jusqu'à ce qu'il se connecte avec la route d'accès au répéteur de télévision Gamoniteiru (1.734 m.) (12,3 km., En 6 h .). Nous commençons le retour à la collá del Fresno à travers la vallée de Valdefresno, ravin profond où ils s'abritent nouvelles bergeries que d'une manière décalée ils descendent à Los Veneros par Llanos Fresnosa, Campa Texu, Fuxerrondo, Llanos de Martín et Casa del Inglés. La descente commence par l'ascension du col de Tresnona et immédiatement nous descendons vers Campa Texu. Nous empruntons ici le chemin balisé qui avance à travers le lit de la vallée jusqu'à atteindre le grand pâturage de Los Veneros et sa lagune. Nous suivons le chemin à travers le haut de la vallée, et plus loin, parmi les frênes, nous gagnons la route et le belvédère des Retuertes. Une fois sur place, nous descendons au point de départ de l'excursion. Au collá del Fresno (1.225 m.) (17 km., En 7 h.) Cette belle excursion en montagne se termine.

Livre «Routes à travers les montagnes et les routes des Asturies»

Si vous voulez connaître les itinéraires de première main et des endroits comme celui-ci, nous vous recommandons d'acheter le livre «Routes à travers les montagnes et les routes des Asturies», écrit par Ángel Fdez. Ortega, l'un des plus grands connaisseurs des montagnes des Asturies.

© · Textes et photos tirés du livre "Routes à travers les montagnes et les routes des Asturies" par Ángel Fdez. Ortega, édité par Delallama Editorial.