asturies.com
Le Castro de Coaña

Le Castro de Coaña

Le village reculé

© asturies.com
Le Castro de Coaña
  • Le Castro de Coaña
  • Le Castro de Coaña
  • Le Castro de Coaña
  • Le Castro de Coaña
  • Le Castro de Coaña
  • Le Castro de Coaña
  • Le Castro de Coaña
  • Le Castro de Coaña
  • Le Castro de Coaña
  • Le Castro de Coaña
  • Le Castro de Coaña
  • Le Castro de Coaña

Le village reculé

La culture castreña appartient à l'âge du fer, une période dure, guerrière, pleine d'insécurité. Les forteresses asturiennes, villes fortifiées de cette époque, en comptent plus de deux cent cinquante en Principauté. Le mieux conservé, et celui qui a produit le plus de fruits archéologiques à ce jour est Coaña. On pense que chez lui ils sont venus vivre entre 1.500 et 2.000.



Latitude: 43.5155678 Longueur: -6.7480087
Ouvrir l'emplacement dans Google Mapsicône de cartes Goole

Histoire du Castro de Coaña

Connu sous le nom le CastrillónDe là, le passage de l'estuaire de la Navia était surveillé et défendu. La conquête romaine en a fait une place clé. La mission était de garantir la trafic d'or provenant des mines voisines. Sous le commandement de l'Empire romain, son moment de plus grande vitalité sera la seconde moitié du premier siècle après Jésus-Christ. Les résultats des fouilles constantes dans cet environnement, dès les premiers travaux archéologiques au XIXe siècle, semblent confirmer que la ville remonte à une ère pré-romaine. Un premier établissement indigène serait responsable des habitations circulaires. Pendant l'occupation romaine, ceux avec un plan d'étage rectangulaire seraient construits. Des pièces de l'époque de César et d'avant sont apparues, les plus nombreux correspondent au gouvernement d'Auguste. Des pièces de Tibère, Claudius et Quintilus ont également été trouvées, dès le IIIe siècle. Bien que son origine pré-romaine soit difficile à dater, la généralisation selon laquelle les forts asturiens sont liés à l'occupation romaine a récemment été remise en question. La datation au carbone 14 propose des chronologies des VIIe et VIIIe siècles av.

Quelle que soit son origine, nous marchons le long du chemin qui mène au cœur de la cité ancestrale. Nous avons traversé une impressionnante mur à gradins et l'on observe les vestiges d'une tour rectangulaire qui défendait stratégiquement l'entrée de l'enceinte intérieure connue sous le nom de l'acropole. Entre le mur et l'acropole, dans le versant nord de la colline s'étend le noyau urbain de la ville, dénommé quartier nord. La taille des bâtiments, qu'il s'agisse de maisons, d'entrepôts, d'ateliers ... varie entre les compteurs 4 et 6 de diamètre pour les circulaires, et les compteurs 5 x 12 pour les compteurs rectangulaires. Dans certains, une maison centrale est préservée, ainsi que des meules et de gros blocs de granit.

Cependant, ce qui ne va pas attirer l'attention est la zone connue sous le nom de Enveloppe sacrale où il y a deux groupes de constructions, l'un plus ancien que l'autre, lié, vraisemblablement, à le culte de l'eau. Le premier se compose d'une chambre avec abside, piscine semi-ovale, sol pavé et des canaux; le second est montré à travers une antichambre qui précède une grande chambre; une porte donne accès à une grande piscine en granit. Bien que son utilisation ancienne soit toujours très controversée, tout semble s'intégrer dans une installation thermique. Oui, très rustique et élémentaire.

Dans une petite vallée adjacente au castro est le salle didactique du Parc Archéologique du Bassin de Navia, dont le contenu traite de la culture castreña, de l'extraction de l'or romain et de la méthode archéologique.

Comment se rendre à Castro de Coaña

Nous partons de Navia (traversé par la route N-634). Sur la rive gauche de l'estuaire se trouve la ville d'Espín. là on prend la route AS-12 vers Grandas de Salime. Après avoir passé la ville de Coaña, le fort et la salle de classe didactique sont accessibles par un détour situé à droite de la route.

Castro de Coaña : billets et frais

Horaire hiver (01/10 au 31/03) :
Mercredi au dimanche : 10h30 à 15h30 (Dernier laissez-passer recommandé à 15h00)
Fermé: lundi et mardi.

Horaires d'été (01/04 au 30/09/):
Mercredi au dimanche : 10h30 à 17h30 (Dernier laissez-passer recommandé à 17h00)
Fermé: lundi et mardi.

Consultez les horaires des visites guidées : 985 978 401

Général: 3,13 €
Réduit: 1,62 € (enfants de 7 à 12 ans, personnes de plus de 65 ans et membres de familles nombreuses).
Gratuit moins de 7 ans et Mercredi
Groupes: vérifier les conditions de visite.

Que voir à Coaña

· Dans la ville de Coaña, nous pouvons admirer la stèle discoïde, une pierre ronde de grande dimension. On croit qu'il appartenait au castro et qu'il était lié à des cultes funéraires ou solaires, plus tard il devint christianisé et commença à s'appeler Piedra de Nuestra Señora. Il est situé dans une maison à la sortie de la Villa, et est devenu un élément emblématique de la municipalité.

Par cette municipalité passe le Camino de Santiago.
Accueil: N43 32.493 6 // W43.527 XNUMX XNUMX
Finale: N43 32.768 6 // W48.134 XNUMX XNUMX

· Sentier côtier de Coaña et route maritime d'Ortigueira.
Il commence dans la ville d'Ortiguera, longe toute la côte de Coañesa d'est en ouest, en passant par les villes de Medal, Lloza et Cartavio, pour se terminer au centre de Castello.
Difficulté faible / 18 km / 7 heures. / Convient pour la marche et le VTT.

· Cap de San Agustín.
Magnifique point de vue sur la mer Cantabrique, où se trouvent les phares anciens et actuels.

Information:

Direction:
Villacondide-Coaña

Téléphone: 985 97 84 01

Plus d'informations: Castro de Coaña


Texte: © Ramón Molleda pour asturias.com Droits d'auteur Ramón Molleda



Entreprises en vedette

Nouvelles fraîches de notre terre

Recommandations et promotions intéressantes des Asturies. On promet de ne pas être lourd 😊



accepter notre politique de confidentialité


bulletin asturien