asturies.com
Parc de San Francisco de Oviedo

Parc de San Francisco de Oviedo

Le coeur vert de Vetusta

Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo
  • Parc de San Francisco de Oviedo

Le coeur vert de Vetusta

Si nous parlons d'un des cœurs de la vie sociale à Oviedo, un cœur qui coïncide avec son principal poumon urbain, composé de des centaines d'arbres anciens, nous parlons du parc de San Francisco. Aire de jeux pour les enfants de générations entières d'Oviedo, un lieu de rencontre pour les amoureux, une promenade tranquille pour le moyen âge, ou tout simplement transit obligatoire dans le centre d'Oviedo.




Latitude: 43.3607254 Longueur: -5.8501339
Ouvrir l'emplacement dans Google Mapsicône de cartes Goole

C'est proche de tout, il a la géométrie d'un trapèze, naturel et gigantesque, de 90.000 m². Ses bords pratiquement carrés avec les coordonnées les plus centrales de la ville, et son intérieur recèle des millions d'anecdotes dans sa vieillesse dynamique, qui est plutôt une jeunesse continue de la nature en abondance. Ses coins citoyens ont été domestiqués et stylisés au maximum, en harmonie avec une forêt qui n'a en aucun cas poussé à l'état sauvage. Le parc est ordonné et civilisé, propre et verdoyant.

Parc de San Francisco de Oviedo

Oviedo trouve dans cet espace naturel une représentation basique et essentielle des prairies verdoyantes qui l'assaillent des quatre côtés. Comme si le centre d'Oviedo avait contracté une dette avec le paysage de la forêt, il devient en même temps réservation d'arbres tels que les carbayones ou les chênes emblématiques de la région.

Le parc doit son nom à l'ancien couvent des franciscains qui a son origine dans cette ancienne forêt, où, dit-on, saint François d'Assise s'est reposé pendant son pèlerinage à Santiago. Une partie de la forêt était occupée par un verger que les moines cultivaient, et tout l'environnement, qui constituait la limite de la ville, dépendait du couvent jusqu'à la confiscation de 1816, année qui fut donnée à l'université, qui la transforma en jardin botanique.

Cette activité académique a profondément marqué le parc actuel. En fait, ils peuvent être vus 127 différentes espèces d'arbres et d'arbustes, auxquels s'ajoutent d'autres variétés de cultures 23. Le 0,5% provient de l'Afrique, 14% d'Amérique, 3% de l'Australie et l'Océanie, 9% de la Méditerranée, les Balkans et l'Asie Mineure, 16% de l'Europe et la 3% de l'. En outre, onze des espèces sont considérées comme typiques du paysage asturien.

Depuis 2014 dans le parc, vous pouvez visiter la statue d'hommage à Mafalda, le célèbre personnage créé par Quino et qui a des fans dans le monde entier. Nous pouvons nous prendre en photo assis à côté de l'irrévérencieuse Mafalda et garder un joli souvenir de notre passage dans le parc d'Oviedo.

Mafalda à Oviedo

Mafalda à Oviedo

Le dessinateur argentin Joaquín Salvador Lavado Tejón, plus connu sous son pseudonyme : Quino,…

Au milieu, le sentiers pédestres, parfaitement pavé. Des balades comme Los Curas, el Bombé, La Herradura ou Los Alamos font déjà partie de la mémoire collective de la ville. Les fontaines, le kiosque à musique, l'œuvre de De la Guardia (1887), la chaise du roi, dont le dos a été gravé du nom du roi Carlos III ou la façade romane de l'église de San Isidoro ...

Sans aucun doute, le fils le plus célèbre d'Oviedo a traversé le parc à plus d'une occasion, Leopoldo Alas (Clarín), parce que la présence de son œuvre principale, La Regenta, assaille ses lecteurs du monde entier lorsqu'ils entrent dans la forêt la plus soignée de Vetusta.

Comme on l'a dit, le parc est fondamentalement un lieu de loisirs et de promenade, mais aussi un chapiteau festif et gastronomique, pour quelques ou plusieurs. On y découvre un touriste en train de manger un sandwich ou toute une foule de citoyens avec leurs nappes champêtres.


Texte: © Ramón Molleda pour asturias.com Droits d'auteur Ramón Molleda


Voir plus de choses près d'ici