asturies.com
Route maritime des princesses

Route maritime des princesses

Par la main d'Aliénor d'Autriche

© asturies.com
Route maritime des princesses
  • Route maritime des princesses
  • Route maritime des princesses
  • Route maritime des princesses
  • Route maritime des princesses
  • Route maritime des princesses
  • Route maritime des princesses
  • Route maritime des princesses
  • Route maritime des princesses
  • Route maritime des princesses
  • Route maritime des princesses
  • Route maritime des princesses
  • Route maritime des princesses
  • Route maritime des princesses

Par la main d'Aliénor d'Autriche

Main dans la main avec la princesse Aliénor d'Autriche, nous traverserons Llanes en 1517 et retournerons ainsi également dans l'espace fortifié de la ville de Llanes au XVIe siècle.

C'était un jour sans vent du sud, exactement le 26 septembre 1517 - date et faits connus grâce à un chroniqueur spécial, Laurent Vital- ; Leonor, fille aînée de Felipe "El Hermoso" et de Juana "La Loca", une jeune femme de 18 ans, a accompagné son frère Carlos de Gante, futur roi d' et empereur d'Allemagne, en pour prendre en charge son royaume.



Latitude: 43.4211502 Longueur: -4.7525105
Ouvrir l'emplacement dans Google Mapsicône de cartes Goole

Leonor et Carlos sont arrivés dans la ville de Llanes après avoir quitté Hiddelburgo 19 jours avant, s'écartant de sa destination initiale : Santander.
Le cortège royal a été reçu avec les honneurs par les habitants de Llanes, ils ont orné leurs maisons de bouquets et tapissé le trottoir de fleurs. Le chroniqueur M. Vital le recueille ainsi : « s'ils avaient pu le faire mieux, ils l'auraient fait avec plus de plaisir.

Ils se sont installés dans la maison de Juan Pariente dans la Calle Real (Maire) et là Carlos a reçu les messieurs de la ville pour le baiser. Alors que, Leonor a visité ce village de pêcheurs, bien protégé entre des murs et dont les piliers étaient : la mairie et le régiment et l'église, aussi la confrérie des Mareantes de M. San Nicolás, à qui ses grands-parents maternels, les Rois Catholiques, avaient approuvé des ordonnances.

Le parcours propose un voyage dans le temps et l'histoire maritime à travers la ville pour visiter sept lieux de grand intérêt: la Plaza de Santa Ana, El Fuerte, la Basilique, le Mirador de San Pedro, Le pont, San Antón et le port.

1 · Plaza de Santa Ana
2 · El Fuerte
3 · La Basilique
4 · Point de vue de San Pedro
5 · Le pont
6 · San Anton
7 · Le port

Place Santa Ana

La princesse Eleanor traversa la Calle Real et s'approcha du Palais de San Nicolás ou du Marqués de Gastañaga, une construction majestueuse de style gothique située sur la Plaza de Santa Ana, puis s'enfonçant dans le mur (c'est le deuxième long tronçon dans le nord de l'), enfin elle contenait la chapelle de San Nicolás, saint patron des peuples de la mer.

· Le fort

Avant la tombée de la nuit ce samedi de septembre, a marché jusqu'au fort, encore désarmée, comme elle l'équipera, de cinq pièces d'artillerie, bastions et paniers, son neveu, le roi Felipe II, fils de son frère qu'elle accompagnait.

· La Basilique

Dimanche, Le roi Carlos I et sa sœur sont allés entendre la messe à l'égliseA cette époque, il était entouré de chênes verts et il n'y avait que des greniers autour et pas de maisons à cette époque. L'Empereur contribuera largement pour payer les travaux en cours dans l'enceinte ecclésiastique.
C'est l'un des rares exemples de gothique des Asturies. Sa construction a commencé en 1240, se poursuivant jusqu'au XIV-XV siècle. Il présente deux façades romanes, fortement évasées, un clocher et un portique du XVIe siècle qui protège la façade du côté sud.

Point de vue de San Pedro

Après la messe, la princesse Aliénor emprunta un chemin jusqu'à un monticule pierreux, sur lequel les marins avaient érigé un ermitage en l'honneur de saint Pierre. Là a été impressionné par la vue sur la mer et la villa, avec ses grandes maisons, ses tours, ses montagnes et sa rivière.

Le Paseo / Mirador de San Pedro à Llanes

Le Paseo / Mirador de San Pedro à Llanes

Le Paseo de San Pedro est l'un des centres névralgiques de la ville de Llanes. Au moins c'est pour lui…

· Le pont

Dans l'après midi, pendant que son frère Carlos assistait à une corrida, Leonor s'approcha du pont, qui avait été construit il y a peu de temps et qui permettait de ne pas prendre de bateau pour traverser d'une rive à l'autre. A proximité se trouve "La Casa de las Sirenas", avec deux sculptures sur une fenêtre; et là il écoutait le maire de la Confrérie la légende du pêcheur qui nageait comme un brochet puisqu'il était fils d'une sirène et d'un homme.

San Antonio

Eleanor a demandé à visiter une petite chapelle qu'elle a vue sur l'autre rive. Était l'ermitage dédié à San Antón, où l'image de la Virgen de Guía a été déposée lorsqu'elle a été sauvée de la mer. Ils lui ont dit qu'après plusieurs apparitions sur une colline au-dessus de la ville, en 1516 une chapelle en bois a été construite sur ce promontoire.

· Le port

Point d'arrivée de ce parcours à travers la ville, et avec juste le temps d'atteindre les Vêpres, Leonor a visité la zone portuaire, le quai qui, partant de "El Campu del gatu", séparait le fleuve de la plage de Sablin, et peut-être aussi du quai de Santiago. Là, il s'étonne de la bravoure des marins locaux capables de chasser les grands cétacés.


Texte: © Ramón Molleda pour asturias.com Droits d'auteur Ramón Molleda



Entreprises en vedette

Nouvelles fraîches de notre terre

Recommandations et promotions intéressantes des Asturies. On promet de ne pas être lourd 😊



accepter notre politique de confidentialité


bulletin asturien